Le courage, la légende, Kayle Robidoux au Dirt Stevie Show 360

DIRT Stevie Show Lucas Oil.
KAYLE ROBIDOUX sera notre panéliste invité !
Encore cette semaine, des sujets d’actualité débattus par 2 de nos pénalistes Luc Lalancette et Martin Bélanger. Un invité de marque, qui n’a pas besoin de présentation, le courageux, la légende Kayle Robidoux. À eux trois, ils répondent aux questions pointues de notre animateur Steve Berthiaume. Des confirmations, des suggestions, des interrogations et des nouveautés sont au menu du 14 mai 2021. 
Une émission live rendue possible, grâce à nos partenaires Lucas Oil, Total Race Supply, Artist in Residence et  Marc Gergely, assureur.

On revient sur la pénurie d’essence aux États-Unis qui, selon ce qu’on comprend, serait occasionnée par un piratage informatique. On se demande quel sera l’impact au Canada et surtout dans le monde des courses. 
Hoosier a émis une lettre pour avertir que leur prix pour les pneus de course risque de connaître une augmentation dû à un manque de matériel de base. On prévoit qu’en août, il y aura une pénurie de certains types de pneus.
Notre invité Kayle Robidoux de BERT Transmission confirme que la vente de pièces n’a jamais été aussi bonne. Avec ces ventes records, l’entreprise familiale a de la misère à répondre à la demande.

Par ailleurs, Kirkey Racing, fabricant de sièges d’autos, basé à Cornwall, a 9,000 sièges d’autos en attente. Un délai de plus de 14 semaines est à prévoir.
Nos débateurs y voient des dépenses de luxe dans un temps de pandémie où les gens ne dépensent pas.

  – Une hausse du coût des pièces qui peut faire mal ?
On dépense énergie et argent dans le développement, à la demande DIRT qui, une fois trouvé, repousse l’échéancier. C’est le cas du fabricant de sièges d’autos Kirkey qui a fait ses devoirs avec un siège approuvé SAE à un coût modique de 1,200$ us. On soupçonne que DIRT serait entrainé par des enjeux politiques.

– Un Modifié électrique plus proche qu’on pense ?
Chez BERT Transmission, le virage électrique est déjà débuté, on prévoit le coup. Des avancés intéressants, on parle d’un moteur de 400 HP, équivalent à un sportsman, qui peut faire 100 tours de piste. Un moteur économique, sans bruit, sans émission de gaz qui va aider les propriétaires de piste de course qui sont talonnés par les instances gouvernementales. Toutefois, Kayle mentionne que cette nouvelle génération fera son apparition seulement dans une dizaine d’années.  

– Pourquoi mille règlements avec les suspensions ?
DIRT essaie d’uniformiser pour que tous soient égaux. Du moins, on sert la vis pour tous ceux qui voudraient innover. Les Ladouceur, Lafrance et Robidoux, qui étaient à l’avant-garde à ce chapitre, sont de plus en plus limités. Est-ce que la cause est une guerre politique de fabricants? On s’éloigne des courses, personne ne peut développer sa propre recette.

– Finalement, il se passera quoi avec les bourses ?
Kayle est inquiet pour l’avenir. Des frais d’inscriptions, des frais pour les pratiques et des frais d’entrées alors que les bourses ne sont pas au rendez-vous. Le covid-19 a le dos large. Est-ce que les promoteurs vont maintenir leurs coûts, une fois le retour à la normale des spectateurs. La piste de Cornwall se questionne sur la nécessité d’avoir des pratiques lorsque la saison débutera.
Suite à son expérience avec un W16, sur la piste de Cornwall, Kayle parle des »pour et des contres » de ce moteur.

On revient sur la saga des moteurs Dodge et son retrait de la piste de Granby qu’il qualifie de guerre de jalousie. Il dit avoir eu des remises en question et qu’il a été affecté mentalement.  

– Doit-on reconsidérer la définition du mot recrue ?
Pour l’instant, le livre des règlements DIRT mentionne 6 courses, au moins. Plusieurs en prennent avantage chaque saison. Chaque piste a sa définition pour un titre de championnat des recrues. Une classe de recrue donne la chance au pilote de prendre de l’assurance avant d’être intégré parmi les vétérans. Plus difficile pour les pistes du Québec qui sont confrontées à un couvre-feu. À Cornwall, on assistera à une nouvelle classe des recrues Sportsman.

Le concours Quiz !
Pour remporter des produits Lucas Oil, il faut reconnaître qui était le pilote de la voiture, à quelle piste et qu’est-ce qu’il a de commun avec notre invité ?
À ne pas manquer la Super Soirée de course du 1er août 2019, en provenance du RPM Speedway. Au programme, 3 finales  30 tours Modifié, 2 finales 20 tours Sportsman, 25 tours Lightning Sprint et 25 tours sport compacts, en plus des qualifications.

0 0 votes
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x