Pas de passe-droit au Dirt Stevie Show 360

Résumé du DIRT Stevie Show 360 Lucas Oil du 7 mai 2021. (Émission intégrale ci-dessus.)

Une émission dynamique, en direct, avec des sujets d’actualité qui ne demandent qu’à être débattus par les 2 pénalistes Martin Bélanger et Luc Lalancette. L’animateur Steve Berthiaume donne la chance au public de répondre aux sujets qui sont à l’ordre du jour. Carrément une émission qui tient la route.
Une émission rendue possible grâce à nos partenaires Lucas Oil, Total Race Supply, Artist in Residence et Marc Gergely, assureur.

Ce vendredi soir au Dirt Stevie Show 360

– Reste-t-il des solutions pour Raphaël Lessard ?

Le média 360nitro.tv a décidé que le ‘timing’, pour réaliser une entrevue avec le pilote NASCAR Raphael Lessard, n’était pas approprié dans les circonstances. Rappelons qu’il a dû se résilier à mettre un terme avec l’équipe GMS, faute de support financier. Un début de saison en deçà des attentes ponctuées de malchance où il n’a pu se faire justice. Par ailleurs, on lui reconnait plusieurs qualités et un potentiel à exploiter. Plusieurs possibilités vont s’offrir à lui, dans les prochains jours. Lessard doit continuer à courser afin d’acquérir de l’expérience s’il veut atteindre son but ultime, soit prendre part à la série Cup. On travaille fort dans le clan Lessard avec un programme de commandites pour la saison 2022.    

– Retour sur les courses de la série Super DirtCar à Bridgeport.

Une piste spectaculaire à la suite d’une transformation majeure. On peut rouler 3 à 4 de large. On revient sur la victoire de Tim Fuller devant Stewart Freisen. Cependant, on se questionne pourquoi les réguliers de la piste ont boudé cet événement ? Est-ce une ‘game’ politique préférant la série de Brett Deyo ou ne pas vouloir dépenser davantage pour des pneus différents et l’essence.   

– Le passeport vaccinal, pas nécessairement une bonne idée ?

De plus, le passeport vaccinal, pour entrer au Canada, prend forme. Les séries de DIRTcar et la série Empire Super Sprint seraient alors en péril. Les équipes américaines ne voudront pas traverser au Canada avec de telles mesures. Pour l’instant, on est loin d’une entente avec nos voisins.

– Qui seront les nouveaux chefs mécaniciens des équipes de courses ?

On reconnait qu’un chef mécanicien a encore son importance, même si les informations sont plus accessibles. On se demande s’il y a de la relève. Pour former la relève, on doit offrir        l’opportunité aux jeunes de demeurer avec l’équipe et leur confier différentes  tâches au fur et à mesure qu’ils prendront de l’assurance. Cela repose sur le leader de l’équipe qui, sous sa tutelle, enseignera son savoir. Mais, pour cela, les jeunes doivent demeurer assez longtemps dans l’équipe. Le chef d’équipe joue un rôle déterminant avec son pilote dans l’analyse et stratégie à apporter lors d’une soirée de course.

– Y a-t-il des pilotes qui pourraient mettre leur carrière sur pause pour s’occuper de leurs enfants coureurs ?

Quelques exemples de pilotes sont à l’aube de se retirer pour s’occuper de leurs enfants. On remarque que la relève est de plus en plus présente et jeune et cela prouve que certains pilotes seront confrontés à faire des choix. À ne pas manquer la Super Soirée samedi soir, à 19h, les courses du 4 août au Cornwall Motor Speedway. Au programme, finale 100 tours Canadien Nationals, finale 100 tours Race for the Cure, Pro-Stock et Mini-Stock. 

0 0 votes
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x